Vendredi : rendez-vous manqué avec les baleines

Le plan de base prévoyait qu’on aille faire une petite croisière ce matin pour observer des baleines ou des macareux. Mais le temps couvert et le vent violent nous font renoncer.

On roule donc les quelques kilomètres jusqu’à Andenes pour prendre le ferry qui nous amènera à Senja, une autre île sauvage qui nous rapproche progressivement de Tromsø.

On profite de l’attente avant le bateau pour découvrir l’ambiance étrange d’Andenes. On dirait une ville fantôme d’un vieux Western. Pas un chat dans les rues : les gens ont fui, sont en vacances ou terrés chez eux en attendant le beau temps.

Le temps finit par s’éclaircir et on charge notre petit van dans le ferry.

Arrivé sur Senja, on découvre une île sauvage mais magnifique.

On prend le temps d’en faire le tour par les petites routes avant de s’arrêter pour la nuit dans un camping niché au fond d’un fjord. Ici l’ambiance est différente, on a quitté les randonneurs des Lofoten pour trouver les pêcheurs de Senja.

À notre arrivée, la moitié des campeurs s’occupent du poisson : ceux qui le pêchent au bord du fjord, ceux qui le vident sur une planche au bout de la jetée et ceux qui le font cuire dans une cabane dédié à ça.

Nos voisins français et retraités sont tout étonnés que nous ne soyons pas là pour ça, eux qui viennent arpenter les fjords et les ruisseaux tous les étés depuis quinze ans

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s